Docteur Lazar Calin chirurgien esthétique

Médecine Esthétique

Toxine Botulique

L’objectif de ce traitement basé sur l'utilisation d'une toxine myorelaxante est de diminuer les rides et ridules du visage visibles au repos par un effet de relâchement musculaire. Les injections faites par le Docteur Lazar concernent surtout le front et les sourcils, mais aussi d'autres zones du visage.

Le lissage des reliefs cutanés ainsi obtenu aboutit sur un effet de rajeunissement local. Les résultats sont visibles au bout de 2 à 10 jours.

L'effet étant transitoires (4-6 mois) d'autres injections sont nécessaires pour maintenir le résultat.

Acide hyaluronique et autres produits de comblement

Le but des injections de ces fluides dans l’épaisseur de la peau ou dans un espace sous-cutané est de corriger les disgrâces volumétriques du visage, du cou, du décolleté, des mains...afin d’atténuer les rides et d'aboutir sur un effet de rajeunissement de la zone traitée de façon plus ou moins naturelle. Il est également possible d'obtenir parfois un effet liftant a condition que l'excès de peau soit minime.

Sur la durée ces injections peuvent aussi stimuler la production des composantes naturelles de la peau.

L'efficacité du produit étant limitée dans le temps, il faudra faire des injections régulières pour maintenir le résultatCes injections ne remplacent pas le lifting chirurgical.

Lifting par fils tenseurs et injections volume Docteur Lazar Calin

Fils tenseurs résorbables ou permanents

Utilises de manière isolée ou en complément d'un lifting chirurgical traditionnel, ils ont pour objectif principal un repositionnement tissulaire (fils permanents, efficacité de 3-4 ans) ou l'induction tissulaire (fils résorbables, efficacité de 3-18 mois). La pose se fait en ambulatoire sous anesthésie locale et dure entre 30 min et 2h30.

Lipomodelage Docteur Lazar Calin

Lipomodelage

La technique consiste, après avoir prélevé chez le patient une certaine quantité de graisse, de la lui réinjecter afin de remplir certaines zones nécessitant un comblement.

Il s'agit d'une véritable autogreffe de cellules graisseuses. Bien qu'il s'agisse le plus souvent d'une chirurgie esthétique, le lipomodelage peut être utilisé à visée reconstructrice bénéficiant alors d'une prise en charge par la Sécurité Sociale.

Le résultat définitif est au mieux apprécié 6 mois après l'intervention. Compte tenu de la possible résorption partielle du tissu graisseux réinjecté, des retouches peuvent s'avérer nécessaires pour parfaire le résultat.